L’Apple Watch Series 5 testée (et validée) pour le sport

Yoga, entraînement de haute intensité ou encore renforcement musculaire pur et dur, la nouvelle Apple Watch s’adapte à toutes les disciplines, et c’est un vrai plaisir de l’avoir au poignet pendant l’effort. 

Début décembre, j’ai eu la chance d’être invitée à une matinée sportive avec Apple dans la chouette salle de sport La Montgolfière, à Paris. La marque était désireuse de nous faire découvrir les nouvelles fonctionnalités de l’Apple Watch Séries 5 et nous montrer comment l’intégrer à sa routine fitness. 

Et alors que j’aime normalement avoir le moins d’accessoires possibles pour faire du sport, je dois dire que la praticité (et le design, ça compte aussi, on ne va pas se mentir !) de l’Apple Watch Séries 5 m’ont vite fait changer d’avis. 

Un suivi complet pendant ses séances de sport

Lorsque l’on s’entraîne tous les jours et que le sport occupe une place importante dans sa vie, je trouve ça intéressant (voire primordial) d’avoir des infos sur les disciplines que l’on pratique. Et c’est là que l’Apple Watch Series 5 entre en jeu car elle en recueille, des informations ! 


Calories en activité, calories totales, rythme cardiaque, BPM, elle réussit, grâce à des capteurs ultra précis, à analyser pas mal de petites choses. Ainsi, je sais que mon corps brûle plus de calories pendant tel ou tel cours, tel ou tel coach, tel ou tel moment de la journée, et c’est, selon moi, essentiel pour avoir un workout le plus efficace possible. Et éviter de perdre du temps car si je vois sur ma montre que pendant une même activité, je brûle plus de calories avec un coach plutôt qu’avec un autre, je sais que c’est son cours que je vais privilégier. 

Ce qui me plaît :

  • Elle est étanche, donc aucun risque de l’endommager en transpirant abondamment pendant une séance de HIIT !
  • Un grand nombre d’activités physiques sont proposées : marche, course, renforcement musculaire, « interval training », yoga, Pilates, nage (en piscine et en eau libre), steppeur, vélo, elliptique, rameur, fractionné, rando et même vélo d’intérieur, TOUS les sportifs y trouvent leur compte. 
  • Elle pense aux têtes en l’air. Si on oublie d’appuyer sur démarrer, au bout de quelques minutes, la montre, qui aura capté que vous êtes en plein effort, va envoyer une notification pour vous proposer de passer en mode « entraînement », en incluant évidemment les premières minutes, même si vous aviez oublié de démarrer manuellement le workout.
  • Analyse de l’environnement sonore : si la musique est trop forte dans le studio où vous vous entraînez, elle envoie une petite notif’ pour vous informer qu’une exposition prolongée à de tels décibels pourrait endommager votre audition.
  • Un écran toujours allumé : même en veille, elle affiche l’heure. Bien pratique si on s’ennuie et que l’on veut regarder l’heure discrètement sans vexer les gens autour !
  • Elle s’adapte aux petits poignets ! En effet, elle est proposée en deux tailles : 40mm, pour les poignets fins, et 44mm, pour les plus épais.
  • Son design : Ses finitions sont très élégantes, c’est un accessoire mode à part entière. Le bracelet sport est en fluoroélastomère, matériau inflammable de la famille des caoutchoucs et qui résiste à l’eau, au gras et aux produits chimiques. Bref, il est ultra résistant ! 

Infos pratiques 

Autonomie de la batterie : entre 12 et 18 heures. 

Prix de la montre : à partir de 449 euros. 

Prix du bracelet sport : 49 euros. 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *